Les Petits Loups Thouaréens

Les Petits Loups Thouaréens

Prévenir les difficultés de sommeil

 

Prévenir les difficultés de sommeil

 

1 comprendre l'organisation du sommeil de bébé

 

Chez le nouveau-né les cycles de sommeil sont très courts : Bébé se réveille au minimum toutes les heures. A cet âge, l'endormissement se fait en sommeil agité équivalent du sommeil paradoxal : il a les yeux mi-clos ou fermés, quelquefois ouverts avec de rapides et nombreux mouvements oculaires. Le sommeil est interrompu fréquemment par des mouvements corporels

.

À partir d'un mois et demi, le sommeil calme aussi appelé sommeil lent va s'installer petit à petit : les yeux de Bébé sont fermés, il n'a pas de mouvements corporels oculaires faciaux et la respiration est régulière.

 

Entre 6 et 12 mois Bébé s'endort comme l'adulte en sommeil lent léger, ensuite lent profond, puis paradoxal. Ce cycle de sommeil va s'allonger légèrement pour atteindre en moyenne 70 minutes et toujours plus entre 3 et 6 ans au moment de la perte des siestes.

 

2 Les donneurs de temps

 

Les parents sont les premiers donneurs de temps les premiers jours de la vie : 

 

Le premier donneur de temps est social :

Dès les toutes premières semaines, le bébé échange avec ses pairs dans la journée et non la nuit. Ainsi une maman qui veut que son enfant fasse rapidement ses nuits ne parlera pas à son nouveau-né la nuit et le nourrira de façon neutre. Elle échangera avec lui dans la journée. Si à l'inverse, elle profite des biberons nocturnes pour échanger avec son bébé, ce dernier n'aura aucune raison de faire ses nuites rapidement et la maman aura inversé le rythme social de son bébé.

 

Le deuxième donneur de temps est l'alternance lumière naturelle du jour / obscurité la nuit :

L'alimentation nocturne se fait dans une toute petite pénombre et au réveil l'adulte amène la lumière du jour, ouvre les volets à des horaires constant et pas trop tardif de façon à ce que progressivement l’heure de lever de Bébé soit régulière.

 

Le troisième donneur de temps est la régularité des repas :

Progressivement l'alimentation est supprimée au profit des repas pris en famille toujours à des heures régulières et en commençant par le petit-déjeuner.

 

Le quatrième donneur de temps sont les activités structurées :

une activité structurée est une activité qui a un début et une fin bien précise ; par exemple l'école débute et se termine à une heure bien précise puis commence une autre activité, sportive par exemple mais regarder la télévision ou jouer sur une tablette n'est pas une activité structuré car elle n'a ni début ni fin.

Ainsi le rituel du coucher suit le même schéma : il débute à  une heure bien précise, ne dure pas trop longtemps. Les enfants qui ont un rituel du coucher dorment en moyenne une heure de plus que ceux qui n'en n'ont pas. Les parents doivent prendre le temps de passer 15 minutes au moment du coucher pour raconter une histoire, chanter une petite chanson, faire un câlin, dirent «bonne nuit, à demain » et sortir avant que l’enfant ne soit endormi et pas après 21h, et ceci dès bébé.

 

3 Favoriser ses capacités d'auto apaisement

 

À 3 mois, le cycle de réveil est court, le sommeil agité prédomine et Bébé se réveille en moyenne 8 fois par nuit. Ces réveils sont normaux, ils sont dus à chaque changement de cycle et durent de 1 à 10 minutes chacun. Avec l'augmentation du sommeil lent profond, en particulier en première partie de la nuit, ces réveils vont diminuer en fréquence à partir de 12/18 mois Les réveils sont au nombre de quatre généralement entre minuit et 5h du matin, les pleurs sont normaux : en moyenne un bébé pleure 2h par jour car elle représente le seul moyen qu'il a de dire qu'il a soif, qu'il a envie d'être pris dans les bras et cetera. Mais au-delà de 3 heures par jour, plus de 3 jours par semaine, pendant plus de 3 semaines, ces pleurs peuvent-être considérés comme excessifs, la plupart d'entre n'étant pas anormaux pour autant !

 

« Faire ses nuits » ne signifie pas qu'un bébé ne se réveille pas mais qu'il ne réveille pas ses parents. Sa capacité à se rendormir seul dépend de sa capacité à s’auto-apaiser. La plupart des nourrissons font leur nuit entre 3 et 6 mois en moyenne, certains y arrivent dès 15 jours, d'autres à 5 ou 6 ans…..  c'est un phénomène un peu complexe qui dépend de la maturation cérébrale ; celle-ci permet à l'enfant de soutenir une certaine durée de sommeil sans se réveiller complètement : 3 à 4 heures à 1 mois,  5h à 2 mois, 6h à 6 mois. 

 

Bon et mauvais dormeurs se réveillent aussi souvent mais les premiers savent se rendormir seuls. Au moment du coucher il est important de quitter la chambre de Bébé avant qu'il ne s'endorme pour permettre cette apprentissage de l'auto-apaisement.

 

 



09/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres